en fr es

études

étude

Uganda

Karamoja, Mid-North and West Nile Regions

© Action Against Hunger USA




Brian Musaga

Organisation porteuse
Action Against Hunger

Financement
UNICEF

Ouganda connaît des taux élevés de sous-nutrition, en particulier de la malnutrition chronique. Bien que des progrès significatifs aient été accomplis dans la lutte contre ce problème, le taux d'amélioration a été lent, avec une diminution du retard de croissance d'environ 20% depuis 1988. Son niveau actuel est classé comme « élevé » en termes d'importance pour la santé publique. Récemment, le double fardeau de la malnutrition est apparu, avec la surnutrition (surpoids et obésité) rejoignant les rangs avec la sous-nutrition dans les zones les plus vulnérables.

Cette étude Link NCA a couvert 18 districts dans les sous-régions de Karamoja, Mid-North et West Nile. Les vastes consultations communautaires ont été complétées par des analyses des données existantes provenant des évaluations de la sécurité alimentaire et de la nutrition menées par le PAM et l'UNICEF.

Dans trois régions de la zone d'étude, l'accès limité à l'eau et les pratiques non optimales d'alimentation du nourrisson et du jeune enfant ont reçu la note la plus élevée. Parmi les autres facteurs de risque hautement classés, citons l'accès limité aux établissements de santé, l'accès limité aux sources de revenu, les faibles capacités d'adaptation et les pratiques d'assainissement inadéquates.

Rechercher sur le site

S'abonner à la newsletter